Vous êtes ici

PI-PII

Le cycle PI (EB1, classe des apprentissages premiers) est géré par Mme Huguette HARB, le cycle PII (EB2-EB3-EB4, classes des apprentissages fondamentaux) est géré par Soeur Tania FAWAZ.

Le cycle primaire vise à favoriser les apprentissages premiers, fondamentaux et de consolidation, assurant le socle de connaissances et de compétences nécessaires qui conduiront l’enfant à la poursuite des études complémentaires et secondaires.

  • La maitrise des langues reste un objectif central du cycle primaire qui doit assurer à tous les élèves une autonomie suffisante en lecture et écriture.
  • L’initiation à la langue anglaise débute en EB1 à raison d’une période hebdomadaire.
  • L’enseignement des sciences et des maths a pour objectif de faire acquérir aux élèves une culture scientifique indispensable à la description et la compréhension du monde et des grands défis de l’humanité.
  • L’histoire et la géographie poursuivent la construction par les élèves de leur rapport au temps et à l’espace.
  • La culture artistique est présente sous différents aspects : musique, chant, art dramatique, danse et arts plastiques.
  • L’éducation physique et sportive occupe une place importante.
  • L’éducation à la sécurité à travers le programme « ProtectEd » sert au développement et à l’épanouissement des élèves dans le monde qui les entoure avec ses défis et ses difficultés.
  • La catéchèse vise l’éducation à la foi chrétienne des apprenants à travers, non seulement l’enseignement religieux, mais aussi les célébrations liturgiques et le témoignage de vie.

 Le cycle primaire se voit également assigner la mission de l’épanouissement et du développement de l’enfant, là où se forge et se fortifie sa personnalité, là où il acquiert une autonomie lui permettant de devenir acteur de son apprentissage et capable de mieux organiser son travail personnel.

 

Évaluer pour mieux apprendre

Au primaire, l’évaluation prend deux formes :

a- L’évaluation formative qui vise à organiser et à réajuster le travail d’apprentissage. Sa fonction est régulatrice. Elle définit à la fois quantitativement et qualitativement le travail à effectuer pour atteindre les objectifs fixés.

b- L’évaluation sommative qui sert à repérer les acquis des élèves et certifier leurs compétences. Quatre fois par ans, les élèves font affaire à cette forme d’évaluation qui s’accompagne d’un suivi individualisé assuré par le service orthopédagogique à ceux qui présentent des difficultés.